Justice

Accueil

Direction des services aux victimes

Services aux victimes

Avez-vous été victime d’un acte criminel? Ou essayez-vous d’aider une victime d’un acte criminel?

La Direction des services aux victimes offre de l’aide aux victimes, quel que soit le type d’acte criminel qu’elles ont subi.

Il n’est pas nécessaire que l’acte criminel ait été signalé, qu’une accusation ait été portée contre un contrevenant ou que celui-ci ait été reconnu coupable. Nos services sont offerts à toute personne touchée par un acte criminel.

Voici ce que les Services aux victimes peuvent faire :

Nos services sont confidentiels

Nous ne sommes pas là pour vous dire ce que vous devriez faire. En temps normal, nous ne divulguerons rien de votre cas à qui que ce soit à votre insu ou sans votre consentement. Toutefois, dans certains cas, la loi nous y oblige (par exemple si la victime a moins de 19 ans ou si l’on sait qu’un acte criminel sera commis).

Notre personnel peut vous venir en aide durant cette période difficile. Nous sommes là pour vous écouter et vous fournir l’information dont vous avez besoin.

À qui offrons-nous des services?

Les Services aux victimes interviennent auprès de personnes touchées par différents types d’actes criminels. Par exemple, nous offrons des services aux victimes de violence familiale et d’agression sexuelle, de harcèlement criminel (traque), de violence et de menaces physiques, de vol ou de crimes contre les biens et de conduite avec facultés affaiblies.

Les personnes qui sont témoins d’un acte criminel sont aussi des victimes qui peuvent communiquer avec nous pour recevoir du soutien et des renseignements.

Nous travaillons avec la famille et les amis des victimes, de même qu’avec d’autres fournisseurs de services de soutien aux personnes éprouvées par un acte criminel.

Nous sommes conscients du fait que chaque personne touchée par un acte criminel vit cette situation de façon bien particulière et a des besoins qui lui sont propres.

Aider les enfants et les jeunes victimes d’actes criminels – Projet Lynx

Les Services aux victimes peuvent offrir du soutien aux enfants et aux jeunes (de façon volontaire et confidentielle) qui ont été victimes d’un acte criminel, avec ou sans accusation au criminel. Le personnel des Services aux victimes peut encadrer l’enfant ou le jeune, ainsi que ses parents ou tuteurs, tout au long de leur parcours au sein du système judiciaire, et à partir de n’importe quelle étape du processus.

Le personnel des Services aux victimes fournit des renseignements adaptés à l’âge de la victime, à chaque étape du processus judiciaire, offrant ainsi un soutien constant à l’enfant, au jeune et à ses parents ou tuteurs. En voici des exemples :

  • Renseignements sur la façon de faire un signalement à la GRC et sur les enquêtes, dans les cas d’enfants victimes de violence et d’actes criminels;
  • Élaboration d’un plan de sécurité et aiguillage vers des services de soutien locaux;
  • Comptes rendus sur le déroulement de l’enquête, les accusations et le procès;
  • Coordination des rencontres avec d’autres professionnels du domaine de la justice, comme la GRC et le bureau de la Couronne;
  • Renseignements sur la date des audiences, le processus judiciaire et l’issue du procès;
  • Soutien ou information aux victimes tout au long du processus de justice pénale;
  • Préparation en vue des audiences;
  • Aiguillage vers d’autres services locaux (ex. counseling, traitement, programmes);
  • Services en matière de prévention et de soutien offerts une fois terminé le processus judiciaire.

Les services offerts aux enfants et aux jeunes victimes d’actes criminels sont cohérents et adaptés à leur âge, et ils sont fondés sur la collaboration. Ils visent à minimiser le plus possible l’effet traumatisant que peuvent engendrer leurs interactions avec le système de justice pénale, et ce, tout au long de la procédure.

À quel moment devez-vous communiquer avec les Services aux victimes?

Vous pouvez Communiquez avec nous en tout temps : dès que vous avez subi un acte criminel, ou quelques jours, quelques semaines, voire quelques mois plus tard. C’est à vous de décider.

Cela dit, le plus tôt vous entrerez en contact avec nous, plus large sera l’éventail d’options que nous serons en mesure de vous proposer.

Nos bureaux sont ouverts de 8 h à 16 h 30, du lundi au vendredi. Vous pouvez communiquer avec nous par téléphone ou passer au bureau (il n’est pas nécessaire d’avoir pris rendez-vous).

Après les heures de bureau, vous pouvez obtenir de l’aide en téléphonant sans frais à la ligne d’écoute VictimLink, au 1-800-563-0808. Les préposées pourront vous offrir du soutien, répondre à vos questions et vous aider à trouver des solutions possibles dans votre collectivité.

En cas d’urgence, téléphonez à la ligne d’écoute VictimLink ou au détachement de la GRC de votre localité.

*Vidéos et texte anglais adaptés d’un document produit par la Division des services aux victimes du gouvernement de Terre-Neuve-Labrador.

À qui les Services aux victimes offrent-ils de l’aide?

Les Services aux victimes interviennent auprès de personnes ayant subi différents types d’actes criminels. Par exemple, nous offrons des services aux victimes de violence familiale et d’agression sexuelle, de harcèlement criminel (traque furtive), de violence et de menaces physiques, de vol et d’autres crimes contre les biens et de conduite avec facultés affaiblies.

Pour nous joindre :

Whitehorse
Services aux victimes et Prévention de la violence familiale, J-7
Ministère de la Justice
Gouvernement du Yukon
301, rue Jarvis
Whitehorse (Yukon)
CANADA  Y1A 2C6

Téléphone : 867-667-8500
Sans frais (au Yukon) : 1-800-661-0408, poste 8500
Télécopieur : 867-393-6240


Dawson
Services aux victimes

Ministère de la Justice
Gouvernement du Yukon
C.P. 1312
Dawson (Yukon)  Y0B 1G0

Téléphone : 867-993-5831
Télécopieur : 867-993-6380


Watson Lake
Services aux victimes
Ministère de la Justice
Gouvernement du Yukon
C.P. 622
Watson Lake (Yukon)  Y0A 1C0

Téléphone : 867-536-2541
Télécopieur : 867-536-7425