Justice

Différents types d’actes criminels

Direction des services aux victimes

Harcèlement criminel

Le harcèlement criminel – ou traque furtive dans le langage commun – est une infraction criminelle.

Vous devriez demander de l’aide si vous avez peur ou si vous êtes préoccupée lorsque quelqu’un se conduit comme suit de façon répétée :

  • vous téléphone, vous envoie des courriels ou des notes, ou communique avec vous en personne contre votre gré;
  • vous suit;
  • vous guette ou s’embusque pour vous surprendre;
  • vous envoie des cadeaux non sollicités;
  • surveille votre maison, votre école ou votre lieu de travail;
  • n’accepte pas un refus de votre part;
  • passe par vos amis, les membres de votre famille ou vos collègues pour parler de vous;
  • a tout autre comportement que vous trouvez troublant.

Faites confiance à votre instinct! Si vous vous sentez menacée, c’est probablement parce que vous l’êtes. Même si la personne qui vous traque de façon répétée n’a pas l’intention de vous faire peur, un tel comportement peut être considéré comme du harcèlement criminel si cela vous fait craindre pour votre sécurité.

Vous pouvez communiquer avec les Services aux victimes pour en savoir plus sur le harcèlement criminel et sur vos recours, le cas échéant.

Que faire si vous êtes victime de harcèlement criminel?

  • Si le danger est immédiat, appelez la GRC.
  • Prenez les menaces qui vous sont faites au sérieux.
  • Songez à vous rendre à une maison d’hébergement avec vos enfants.
  • Préparez un plan de sécurité – changez votre routine, trouvez-vous un endroit sûr où rester, faites-vous accompagner par une amie, faites savoir aux membres de votre entourage ce qu’ils peuvent faire pour vous aider.
  • Abstenez-vous de communiquer avec la personne qui vous traque et de répondre à ses messages.
  • Filtrez vos appels.
  • Gardez toutes les preuves – gardez les courriels, les notes, les messages téléphoniques et notez la date, l’heure, le lieu et les circonstances entourant chaque épisode.
  • Prenez en photo toute blessure ou tout dommage causé par le harceleur. Demandez aux témoins de mettre par écrit ce à quoi ils ont assisté.
  • Appelez la police – traquer et harceler quelqu’un est un crime et peut donner lieu à des poursuites en justice.
  • Informez-vous sur les différentes ordonnances préventives, par exemple une ordonnance de bonne conduite.
  • Parlez-en à vos proches et demandez leur aide.
  • Communiquez avec les Services aux victimes pour obtenir des renseignements et du soutien.

Traquer quelqu’un est une forme de contrôle et de violence

L’auteur du harcèlement criminel est généralement une connaissance, et souvent même une personne avec qui on a eu des liens intimes.

Ce genre de comportement se produit fréquemment après une rupture ou un divorce. Toutefois, le harceleur pourrait tout aussi bien être un inconnu.

Vous vous dites peut-être que la personne cessera de vous harceler, ou vous croyez que vous pouvez régler le problème vous-même et qu’il n’est pas nécessaire de signaler la situation aux policiers, mais ce genre de comportement est souvent un signe précurseur d’actes de violence plus sérieux. Faites confiance à votre instinct et demandez de l’aide.

Pour en savoir plus sur le sujet