Justice

Prévention du crime

Prévention du crime et Maintien de l'ordre

Prévention du crime

La prévention du crime implique beaucoup plus que ce que la plupart des gens imaginent; il ne s'agit pas simplement d'installer des serrures ou des systèmes d'alarme et de surveiller les individus louches. Nous contribuons tous, dans nos activités quotidiennes, à la prévention du crime.

Donner un coup de main à un voisin, entraîner une équipe de jeunes, participer à des activités sportives ou récréatives, dresser des plans d'urgence pour la famille et éduquer ses enfants sur les mesures à prendre pour prévenir le crime sont autant de façons de contribuer au mieux-être de nos collectivités.

Nous avons tous un rôle à jouer pour faire en sorte que nos foyers et nos collectivités soient plus sûrs, et il y a plusieurs façons de s'en acquitter.  

Maintien de l'ordre

  • Rôle du ministère de la Justice
  • Vision partagée 

Conseils sur la prévention du crime pour les personnes âgées

Comment vous protéger dans votre localité :

  • Ne faites jamais étalage de grande quantité d'argent en public. Allez faire vos emplettes à deux ou en groupe.
  • Il est plus sécuritaire de porter sur soi une carte de crédit, une carte de guichet automatique ou un chèque que d'avoir sur soi une grande quantité d'argent.
  • Certaines habitudes comme encaisser ses chèques à la fin du mois ne sont plus considérées comme sécuritaires. Il serait bon d'étudier les options de virement automatique ou de paiement direct proposées par votre établissement financier.
  • Empruntez la voie médiane sur les trottoirs et dans les couloirs, loin des ruelles et des portes.
  • Marchez seulement dans les lieux bien éclairés et ne vous encombrez pas de paquets ou d'un sac à main trop gros.
  • Si vous avez l'impression qu'on vous suit, écoutez votre instinct; traversez la rue, dirigez-vous vers la maison, la station-service ou le commerce le plus près et téléphonez à la police.
  • Apprenez à connaître vos voisins. Informez-vous auprès de la police s'il existe un programme de surveillance de quartier ou de parents-secours dans votre localité.

Chez vous :

  • Gardez vos objets de valeur dans un coffre à votre banque. Si cela n'est pas possible, gardez-les dans un lieu fermé à clé chez vous. Faites marquer les objets de valeur pour les identifier.
  • Ne gardez pas de grosses sommes d'argent à la maison.
  • Ne laissez jamais entrer des étrangers chez vous. S'ils demandent de l'aide, demandez-leur s'il y a quelqu'un que vous pouvez appeler.

Protégez-vous contre les fraudes :

  • Évitez les concours suspects, les offres de clubs de voyage, les offres de domaines pour retraités offerts sans visite préalable des lieux, enfin toutes les sollicitations par téléphone qui vous demandent de débourser des sommes d'argent au préalable. N'hésitez pas à communiquer avec la GRC au 1-867-667-5555 (sans frais) pour déposer une plainte ou demander de plus amples renseignements.
  • Communiquez avec la police et avec votre banque si quelqu'un qui prétend être un inspecteur de banque communique avec vous et sollicite votre aide.
  • Méfiez-vous des réparateurs qui « s'adonnent » à passer dans votre coin et offrent d'effectuer des travaux de réparation à prix modique. Vérifiez d'abord l'offre auprès d'une compagnie de réparation qui a une bonne réputation. Vérifiez toujours les références de quelqu'un qui vous contacte ou qui se présente chez vous.
  • Ne signez jamais un contrat que vous n'avez pas lu et que vous ne comprenez pas entièrement.
  • Avant d'investir de l'argent, obtenez un deuxième avis d'un conjoint, d'un conseiller financier ou d'un avocat.


Conseils sur la sécurité personnelle pour les adultes

Sécurité résidentielle

  • Assurez-vous que votre résidence est sécuritaire. Installez des pênes dormants sur vos portes et de bonnes serrures à vos fenêtres.
  • Remplacez les serrures lorsque vous emménagez dans un nouvel endroit.
  • Assurez-vous que vos entrées sont bien éclairées et installez un judas à la porte d'entrée.
  • Apprenez à connaître vos voisins et faites une entente avec eux pour la surveillance mutuelle de vos résidences.
  • Demandez à la police s'il existe un programme de surveillance de quartier ou de parents-secours dans votre localité.

Dans votre localité

  • Quand vous vous déplacez à pied, ayez votre parcours bien en tête.
  • Restez dans les rues bien éclairées.
  • Ne vous encombrez pas de colis qui vous obstruent la vue ou vous ralentissent.
  • Écoutez votre instinct - si votre instinct vous dit de ne pas aller dans une certaine direction, choisissez-en une autre. Si vous pensez être suivi, évaluez vos options rapidement. Pouvez-vous courir ou changer de direction? Y a-t-il des personnes à proximité ou des maisons ou des entreprises vers lesquelles vous pouvez vous diriger? Faites ce que vous pouvez faire et faites-le vite. Vous n'êtes peut-être pas en danger, mais il vaut mieux prendre des précautions.
  • Signalez toute activité suspecte à la GRC en composant le 1-867-667-5555 (sans frais).

Dans votre voiture

  • Lorsque vous conduisez ou garez votre voiture, faites preuve de jugement pour vous protéger.
  • Verrouillez vos portes aussitôt monté dans votre véhicule.
  • Ne faites pas monter d'autostoppeurs.
  • N'arrêtez pas pour dépanner les automobilistes en difficulté. La meilleure chose à faire pour les aider est de téléphoner à un service comme la police.
  • Garez dans une zone bien éclairée et gardez votre véhicule verrouillé lorsqu'il est garé.
  • Si votre véhicule tombe en panne, levez le capot et allumez les feux de détresse. Restez à l'intérieur avec les fenêtres fermées et les portes verrouillées. Si quelqu'un offre de vous aider, évaluez votre situation pour voir s'il est sécuritaire d'accepter l'aide offerte. S'agit-il d'un autre automobiliste avec une famille ou s'agit-il d'un conducteur seul? Si vous vous sentez en danger, demandez à cette personne de téléphoner pour faire venir du secours.
  • Soyez alerte en montant dans votre véhicule et en en sortant. Ayez toujours vos clés à la main lorsque vous approchez de votre véhicule et, avant de monter, assurez-vous que personne ne se trouve dans votre voiture.
  • Ne gardez pas votre certificat d'immatriculation ni votre permis dans votre voiture - ils indiquent au cambrioleur où vous demeurez. Conservez-les plutôt dans votre sac à main ou votre portefeuille.

Gardez ceci à l'esprit :

De simples mesures de précaution peuvent réduire les risques d'agression. Même la personne la plus alerte et la plus prudente peut être victime. Si vous êtes victime d'une agression, téléphonez à la police immédiatement. Plus vite vous signalerez le crime, mieux ce sera. Parlez à quelqu'un qui peut vous aider à faire face à vos émotions au sujet de l'agression; il peut s'agir d'un ami, d'un membre de la famille ou d'un conseiller de la Section des services aux victimes et de la prévention de la violence familiale du ministère de la Justice.


Conseils sur la sécurité personnelle des enfants

Ce que les parents peuvent faire

  • Prenez note chaque jour des vêtements que vos enfants portent au cas où ils se perdraient. Plus nombreux seront les renseignements que vous pourrez fournir aux agents de police, plus il y aura de chances qu'ils puissent retrouver l'enfant rapidement.
  • Si vous devez inscrire le nom et l'adresse de vos enfants sur leurs vêtements, faites-le à un endroit qui n'est pas visible, car les enfants ont tendance à moins se méfier des étrangers qui savent leur nom.
  • Apprenez à vos enfants à décliner leur nom et prénom, âge, numéro de téléphone avec indicatif régional, ville et province ou territoire, et montrez-leur comment faire un appel téléphonique local et interurbain. Ils pourront ainsi s'identifier et communiquer avec vous s'ils sont en difficulté.
  • Si possible, voyez à ce que vos enfants soient accompagnés d'autres enfants ou d'adultes; c'est un excellent moyen de diminuer les risques d'agression.
  • Plus les enfants connaissent leur corps et les comportements acceptables, plus ils sont en sécurité. Enseignez-leur le nom de leurs parties intimes et dites-leur que personne n'a le droit de les toucher sans leur consentement et le vôtre.
  • Discutez des mesures à prendre pour se protéger des agressions sexuelles avec franchise et sincérité, de la même façon que vous discuteriez d'autres lignes directrices sur la sécurité.
  • Les enfants ont besoin de se faire dire que la sécurité est importante et qu'ils peuvent eux-mêmes jouer un rôle important pour assurer leur propre sécurité. Encouragez vos enfants à toujours vous parler des choses étranges ou effrayantes qui surviennent.
  • Pour favoriser un dialogue ouvert avec vos enfants, dites-leur que vous ne serez pas fâchés contre eux s'ils vous parlent de choses qui pourraient les effrayer ou les préoccuper. Un bon moyen de commencer est de leur parler en utilisant des mots qui les mettent à l'aise,

« Ton corps t'appartient et personne n'a le droit de te toucher ou de te faire mal. Si quelqu'un te touche, dis "NON" et dis-le moi. »

« Parfois, des gens amicaux, des gens que tu connais, peuvent faire des choses ou te demander de faire des choses qui ne sont pas agréables. S'ils te touchent ou te demandent de les toucher, dis-le moi. »

« Dis-le moi toujours si ce genre de choses t'arrivent, parce que je t'aime et je veux que tu sois en sécurité. »

Conseils sur la sécurité informatique que vous devez transmettre à vos enfants :

  • Ne jamais donner de l'information personnelle sur soi, comme son nom, son adresse, son numéro de téléphone, ou le nom et le lieu de son école sans votre permission.
  • Vous avertir tout de suite s'il est en contact avec de l'information qui le rend mal à l'aise.
  • Ne jamais accepter de rencontrer quelqu'un qu'il a connu en ligne sans vérifier auprès de vous. Si vous êtes d'accord, assurez-vous que la rencontre se tient dans un lieu public et que l'enfant est accompagné de l'un d'entre vous.
  • Ne jamais envoyer sa photo à quelqu'un en ligne sans vous en parler d'abord.
  • Ne pas répondre aux courriels qui sont impolis, méchants ou qui le rendent mal à l'aise. Le mieux est de vous le dire tout de suite afin que vous puissiez communiquer avec l'administrateur de réseau.
  • Ne jamais donner son mot de passe Internet à qui que ce soit d'autre qu'à vous.

*Les renseignements présentés ci-dessus proviennent d'une publication semblable du ministère de la Sécurité publique du Nouveau-Brunswick.


Pour nous joindre :

Coordonnateur - Prévention du crime
Endroit :
Édifice Prospector
301, rue Jarvis (2e étage)
Whitehorse

Adresse postale :
Coordonnateur - Prévention du crime
Justice communautaire et Sécurité publique
Ministère de la Justice
Gouvernement du Yukon
C.P. 2703
Whitehorse (Yukon)
Y1A 2C6
 
Téléphone : 867-667-5492
Sans frais (au Yukon) : 1-800-661-0408, poste 5492
Télécopieur : 867-393-6240
Courriel : Crimeprevention@gov.yk.ca