Justice

Lauréats du Prix de la sécurité publique 2015

(De gauche à droite) :  Jeff Hunston (acceptant le prix décerné à Viola Campbell), Gordon Rhys Watson, le gendarme Jean-Michel Sauvé, Cheryl O'Brien, le caporal Shawn Pollard, Jon Trefry, le ministre Brad Cathers, Brian Hoover, Christina Sim, le caporal Jeffrey Myke, le gendarme Robert Drapeau, la caporale Karina Watson, le gendarme Chris Christinger et Teresa Frost.

Lauréats du Prix de la sécurité publique 2015

Programme exceptionnel – Le gendarme Robert Drapeau
Le gendarme Robert Drapeau, du détachement de la GRC à Faro, s’est investi dans de nombreuses activités communautaires pour les jeunes, qu’elles soient axées sur les sports ou sur la littératie. Sa contribution à la sécurité publique a consisté à travailler à l’établissement de bonnes relations entre les forces policières et les jeunes par l’entremise du programme Top-Cop Reading. Il a consacré de nombreuses heures à lire et à faire du sport avec des élèves de Faro et a contribué à la mise sur pied d’un programme de récompense pour les jeunes participants.

Premier répondant : Gestion des feux de forêt – Brian Hoover
Brian Hoover est membre du personnel d’intervention d’urgence à la Section de la gestion des feux de forêt du gouvernement du Yukon. M. Hoover se distingue par son dévouement et son professionnalisme. On dit que son empressement est contagieux et que son énergie et sa passion suffisent à galvaniser son entourage. Le zèle avec lequel il travaille depuis des années à assurer la protection des collectivités contre les feux de forêt lui a valu un des prix pour la sécurité publique décernés à un premier répondant.

Premier répondant : Services médicaux d’urgence – Jon Trefry
Jon Trefry assume les fonctions de superviseur de postes pour les services médicaux d’urgence du Yukon. Son engagement envers la sécurité publique et les soins aux patients explique qu’il soit devenu la figure emblématique des SMU durant les tournées d’information dans les collectivités, les visites dans les écoles et les séances de recrutement. Depuis 2002, il est l’un des chefs de file du programme P.A.R.T.Y. (programme de prévention des traumatismes liés à la consommation d’alcool et aux comportements à risque chez les jeunes) et il a également coordonné la mise en œuvre de divers programmes qui ont été couronnés de succès, par exemple l’utilisation de jouets en peluche dans les ambulances pour rassurer les enfants qui ont subi un traumatisme. À cela s’ajoute sa collaboration avec la Commission de la santé et de la sécurité au travail du Yukon en vue d’uniformiser les normes de sécurité à l’échelle territoriale et de veiller à ce qu’elles soient respectées.

Projet exceptionnel – Le gendarme Jean-Michel Sauvé
Le gendarme Jean-Michel Sauvé, du détachement de la GRC à Watson Lake, a travaillé en collaboration avec l’Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey et l’équipe responsable de la tournée effectuée par Mike Smith pour que Watson Lake fasse partie des localités visitées. Le projet, coparrainé par la GRC, consistait à faire venir à Watson Lake d’anciens joueurs de la LNH et des joueurs actuels pour donner des leçons de hockey aux jeunes du Yukon. Le programme comprenait un don de 25 ensembles d’équipement de hockey à l’association de hockey mineur de Watson Lake. Grâce aux efforts du gendarme Jean-Michel Sauvé, des jeunes du Yukon ont pu vivre une expérience tout à fait unique et mémorable qui a rassemblé toute la collectivité. Le gendarme s’investit beaucoup dans le mentorat pour jeunes afin de les aider à développer leurs compétences, leur confiance en soi et une fierté personnelle et fierté pour leur collectivité – tous des facteurs qui favorisent l’instauration de collectivités plus sécuritaires. 

Mentorat auprès des jeunes – Le caporal Jeffrey R. Myke
Le caporal Jeffrey R.Myke est chef de veille à la division « M » de la GRC à Whitehorse. Le caporal est une source d’inspiration et un mobilisateur qui fait beaucoup, à titre bénévole, pour créer des liens entre les forces policières et les communautés autochtones. Son engagement indéfectible envers les jeunes autochtones et son propre lien, encore très vivant, avec les traditions autochtones, font de lui un chef de file respecté au sein de sa communauté. Il se dévoue bénévolement pour enseigner les danses traditionnelles, participer à des camps pour jeunes, organiser les réunions ordinaires du comité pour jeunes autochtones et y assister. Il assume également un rôle de mentor et aide les jeunes à comprendre l’importance de la collectivité et du pays en leur donnant l’exemple de son propre respect pour la tradition.

Bénévolat jeunesse exceptionnel – Gordon Rhys Watson
Gordon Rhys Watson, âgé de 15 ans, a toujours été un membre actif au sein de la collectivité. Il est membre du Fonds de commémoration de la marine canadienne, de la Ligue monarchiste du Canada, des Cadets de l’Aviation royale du Canada ainsi que de la Société canadienne de l’hémophilie en tant que représentant jeunesse, et il offre ses services comme pianiste et saxophoniste à l’église et dans la collectivité. Il est une source d’inspiration pour les membres de son entourage et les incite à s’investir dans leur collectivité, à faire du bénévolat pour des organismes qui militent pour une cause et à comprendre l’importance de développer l’esprit de civisme afin d’assurer la sécurité publique. Il s'est joint aux cadets à l’âge de neuf ans et s’est distingué par son dévouement exemplaire pour sa collectivité et le pays. Il a d’abord été membre du Corps des cadets de la ligue navale, puis cadet de la marine, et maintenant cadet de l’Air en tant que sergent, un grade qui lui confère une responsabilité envers les membres plus jeunes. Gordon Rhys Watson milite pour les droits des personnes souffrant d’hémophilie, et il est d’avis qu’il faut éduquer les gens sur les mesures à prendre pour répondre à certaines urgences médicales particulières, un volet important de la sécurité publique. Souffrant lui-même d’hémophilie allant de modérée à grave, il se fait un point d’honneur de renseigner les gens sur cette maladie, sur la façon de traiter une personne qui commence à saigner et sur les signes à surveiller, car il semble que de nombreuses personnes souffrant de troubles de saignement n'ont jamais été diagnostiquées comme telles.

Contribution de toute une vie à la sécurité publique – Catherine Spence
Mme Spence, qui assume les fonctions de superviseure du centre de coordination des opérations à la Section de gestion des feux de forêt du gouvernement du Yukon, est reconnue comme une personne extrêmement compétente et très consciencieuse. Mme Spense occupe ce poste depuis 28 ans et elle a vécu toutes sortes de saisons de feux de forêt, dont certaines marquées par des incidents particulièrement instables et éprouvants. Bien organisée, fiable et dévouée, Mme Spence s’est montré une employée d’une valeur inestimable. Elle fait preuve d’un excellent esprit d’équipe, et à plusieurs reprises est allée bien au-delà de ce que ses fonctions exigent. L’expérience acquise au centre de coordination des opérations lui a valu d’être nommée agente de service, un poste qui demande des compétences très pointues et dont le rôle est de diriger et de coordonner les interventions stratégiques menées pour lutter contre les divers feux de forêt qui surviennent durant un quart de travail. Chacune des décisions d’ordre opérationnel qu’elle prend est guidée par un souci de la sécurité publique, celle-ci revêtant une importance capitale à ses yeux.

Contribution exceptionnelle à la sécurité publique – La caporale Karina Watson, le gendarme Chris Christinger et Teresa Frost
Après une tragédie survenue dans la collectivité, la caporale Karina Watson, anciennement affectée au détachement de la GRC à Old Crow, et le gendarme Chris Christinger, du même détachement, ont déterminé que l'entreposage des armes à feu dans la collectivité posait un risque pour la sécurité publique. Ils ont travaillé en collaboration avec leurs partenaires communautaires membres de la Première nation des Gwitchin Vuntut et élaboré un plan visant à limiter les risques liés aux armes à feu, dont les risques de violence associés à un entreposage non sécuritaire. Grâce au soutien administratif que leur a fourni Teresa Frost, ils ont réussi à obtenir des fonds et des conditions de transport avantageuses pour faire venir des cabinets pour armes à feu à Old Crow. Ces cabinets ont été installés dans les maisons et autres endroits sélectionnés, après quoi le gendarme Chris Christinger a fait un exposé devant les membres de la collectivité sur les mesures de sécurité à prendre relativement aux armes à feu. Ils méritent des félicitations pour avoir trouvé une solution efficace qui pouvait être mise en application dans leur collectivité et, du coup, avoir rendu celle-ci plus sûre pour des années à venir.

Création de liens – Cheryl O’Brien
Cheryl O’Brien, en tant que membre de la Watson Lake Riding Association et présidente de la chambre de commerce de Watson Lake, a beaucoup fait pour aider les membres de la GRC à mieux s’intégrer à la collectivité. En 2013, elle a participé à l’organisation du premier bal et gala des policiers et de la chambre de commerce, une activité qui rassemble les membres de la collectivité et les policiers, portant l’uniforme distinctif de la GRC avec la tunique rouge, accompagnés de leur conjoint ou conjointe, pour un dîner de gala et une danse. C’est une occasion pour les convives d’apprendre à se connaître en dehors de leur milieu de travail habituel. Cette activité n’aurait jamais vu le jour sans le travail acharné et le dévouement de Mme O’Brien. Elle a su aplanir les obstacles et a joué un rôle déterminant dans l’établissement de rapports positifs entre les membres de la collectivité et les forces policières. 

Service public bénévole – Christina Sim
Infirmière autorisée en poste au centre de santé de la Première nation des Kwanlin Dün, Mme Christina Sim s’est distinguée par ses réalisations au sein du comité d’intervention en cas d’agression sexuelle auquel elle siège. En 2012, elle a mis sur pied le programme « A Safe Ride Home » qui consiste pour la Première nation à mettre une voiture à la disposition de deux conducteurs bénévoles (dont Mme Sim), afin d’assurer à ses membres un moyen de transport sécuritaire pour rentrer chez eux. Grâce aux efforts de Christina Sim, le programme est maintenant offert tous les ans durant le Mois de la prévention de l’agression sexuelle. Mme Sim a aussi suivi une formation comme infirmière chargée d’examiner les victimes d’agression sexuelle, et elle offre ses services à ce titre après ses heures normales de travail aux clientes des services itinérants d’aide et de prévention de la toxicomanie qui ne se sentent pas à l’aise d’aller à l’hôpital et préfèrent ne pas signaler l’agression dont ell de conducteurs aux facultés affaiblies de conducteurs aux facultés affaiblies es ont été victimes.  

Contribution de toute une vie à la sécurité publique – Viola Campbell (à titre posthume)
Peu de temps après avoir reçu son diplôme en sciences infirmières en 1948, Mme Campbell s’est mise au service des résidents de Dawson, une vocation à laquelle elle s’est donnée pendant 30 ans. Elle a contribué à la vie communautaire à plusieurs titres, entre autres comme membre du conseil municipal de Dawson avant de devenir mairesse en 1977, puis juge de paix, coroner et notaire public. Parmi ses réalisations les plus prestigieuses figurent sa participation au comité chargé d’organiser les célébrations du 125e anniversaire du Canada et sa victoire pour faire prolonger le Sentier transcanadien jusqu’au Yukon. Elle a été reconnue pour l’amour patriotique qu’elle nourrissait pour le Nord et elle sera vivement regrettée par les membres de la collectivité. 

Services de police exceptionnels – Le caporal Shawn Pollard
Le caporal Shawn Pollard siège au conseil d’administration de la section yukonnaise de l’organisme MADD depuis huit ans. Son principal rôle est d’assurer la liaison entre l’organisme et la GRC. Sa contribution à la sécurité publique a pris plusieurs formes : coordonner les bénévoles assignés au contrôle routier; donner un exposé lors des présentations multimédias organisées par l’organisme MADD; préparer la révision des lois portant sur la conduite avec facultés affaiblies. Le caporal Shawn Pollard et l’organisme MADD ont travaillé ensemble pour mettre sur pied un programme visant la remise de prix de mérite aux membres de la GRC qui se surpassent pour s’assurer qu’il n’y a pas de conducteurs aux facultés affaiblies sur nos routes. Le caporal s’avère un atout précieux pour l’organisme MADD, dont il s’emploie à diffuser le message concernant la conduite avec facultés affaiblies.